Le moins cher est cher

J’ai récemment sur mon blog, fait une série d’articles sur la persuasion en business. Et j’ai parlé une fois des objections.

L’une des objections les plus courantes, c’est l’objection de prix. Vous entendrez très souvent :

Vous êtes trop cher !

Le client ne dit pas que vous êtes cher parce que c’est le cas. Mais a l’impression que ce que vous vendez ne mérite pas ce que vous demandez de payer.

C’est en réalité un problème de valeur perçue.

Je vais vous raconter une petite histoire, une histoire que je viens de vivre. Je me suis rendu compte plus tard que j’ai oublié tous les arguments que je balance à mes clients pour les rassurer que je ne suis pas cher.

Le dépannage de mon téléphone

Je ne vous agresserai pas ici avec des montants, mais disons que mon téléphone m’a coûté 30.000 FCFA à l’achat.

Lors d’un banal accident, je pète l’écran. Je me retrouve avec une mosaïque et j’ai des craquelures style désert du Kalahari sur l’écran. Du coup, j’ai des problèmes de lisibilité.

Je vais chez la maison mère qui me demande 6.500 FCFA. Je mets la main à la poche pour payer, mais le technicien maison n’est pas sur place. Ça tombe mal, je dois absolument voyager dans la soirée.

Je cours chez le SAV officiel qui est prêt à me servir en une heure, mais ils veulent 7.500 FCFA. Et je me dis :

Trop cher.

Je fais mon voyage et à mon retour, savez-vous ce que je fais ? Je vais voir un ami qui me dit qu’il peut me gérer toute l’opération pour 4.500 FCFA. Jackpot.

Il a fait la “réparation” ! Un écran flambant neuf, tout shiny !

Mais premier problème : la batterie a été déchirée.

Conséquence : l’appareil ne se ferme plus correctement.

Il s’éteint et je suis dans l’incapacité de le rallumer. Je vais voir mon “ami”, il est fermé et je dois encore voyager.

Je fonce au marché et je m’adresse au premier technicien sous la main, il me soulage contre 200 FCFA. Je prends ainsi rendez-vous avec lui le week-end suivant et je lui confie 2.000 FCFA pour remédier définitivement à mon problème.

Pour ces 2.000 FCFA, j’ai eu droit à un non-service : bye bye mon écran shyni, re-bonjour les problèmes.

Conclusion, le moins cher est cher

À la recherche du moins cher, j’ai dépensé : 4.500 + 200 + 2.000 = 6.700 FCFA.

En réalité, j’ai “économisé” 7.500 – 6.700 = 800, et je n’ai pas résolu mon problème.

Mal en point et dépité, je me suis résigné à aller au SAV officiel, qui m’a remis mon téléphone à neuf et aujourd’hui, c’est dessus que j’écris cet article.

En réalité, en voulant économiser 3.000 FCFA, je me suis retrouvé en train de payer 6.700 + 7.500 = 14.200 FCFA.

Alors, soyez-en sûr, le moins cher est cher. Et un professionnel n’est jamais cher, il mérite ses honoraires.